• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile

21/08 : une lourde tâche

Publié le 21 août 2022 à 08:21


  
 Bonjour ami
Bonjour amie, que la paix soit avec vous.

  Les jours succèdent aux jours dans un enchaînement parfais, inéluctable.
  Rien ne semble vouloir enrayer cet ordonnancement des choses.
  Du moins c'est ce que vous pensez, car à bien y réfléchir pourquoi devrait-il en être ainsi ?

   Pensez vous faire tout ce qu'il faut pour cela?

   Pensez- vous être en bonne voie?

  Nous avons la lourde tâche de vous dire qu'il n'en est rien.
  Oh bien sûr… certains vont dans le bon sens, certains pensent positivement dégageant une aura lumineuse sur leur environnement proche.

  Mais comme d'habitude, comme toujours serions nous tentés de dire, le plus grand nombre va à contre sens.

   Croyez nous, ce n'est pas par plaisir que nous revenons inlassablement sur cette réalité, elle ne nous fait pas plaisir, pas plus qu'à vous. Nous aimerions vous dire que tout va bien dans le meilleur des mondes… amis, c'est loin d'être le cas.  

   C'est pour inverser cette spirale que nous mettons sans cesse le doigt où cela fait mal, pour qu'enfin vous ayez un sursaut salutaire, salvateur, pour qu'enfin nous puissions, au travers de nos messages, dire que vous êtes sur le bon chemin, qu'enfin vous avez réussi à inverser la spirale négative.
   
Tout est possible encore, l'être humain a des ressources insoupçonnées.

  Depuis son apparition sur terre, il a mainte et mainte fois frôlé la catastrophe, il est toujours parvenu à redresser la barre au prix hélas de lourds sacrifices. C'est cela que nous aimerions vous faire saisir… qu'il n'est nul besoin de sacrifice quand une simple prise de conscience universelle pourrait faire bouger les choses dans l'amour.
   
Utopie pensez-vous, à l'heure d'aujourd'hui sûrement, il n'y a qu'à vous regarder vous débattre chacun dans votre coin, en ayant bien soin que l'autre ne vienne pas vous déranger.

  Vous vivez en vase clos, tous et toutes êtes dans un univers fermé, s’arrêtant au contour de votre corps.
   
Brisez une bonne fois pour toutes ce carcan qui vous entrave, vous empêchant d'aller vers l'autre.
  Nous savons que lorsque vous y parviendrez, vous respirerez mieux et le mot UTOPIE disparaîtra à jamais de votre vocabulaire.

           Amen

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.