• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile

12/08 : un mal nécessaire

Publié le 12 août 2022 à 08:22

Bonjour ami
  Bonjour amie, les turbulences de la vie sont un mal nécessaire,
 ne vous l'a t-on pas déjà dit et répété ! Bien que cela ne soit pas facile à vivre, il faut pourtant en passer par là.

   Il y a deux plateaux sur une balance, il y a deux façons d'expérimenter la vie.
  La joie, la peine, le bonheur, le malheur, l'allégresse, la détresse... la liste n'est pas exhaustive.
   
Pour connaître l'un il faut avoir expérimenté l'autre, c'est ainsi.
  Votre passage sur terre n'a rien de bucolique, il n'est pas de tout repos.
  Vous devez le mettre à profit pour évoluer, avancer. C'est une école à grande échelle.

   À chaque changement de classe vous avez le choix de vous diriger dans la bonne section ou non. Vous êtes libres.
  Vous seuls ressentez au fond de vous vos aspirations profondes. Enfants, on peut comprendre vos erreurs, mais en tant qu'adultes vous ne pouvez que vous en prendre à vous-mêmes !

  Il est plus facile d'arpenter les grandes avenues, plutôt que les rues adjacentes, souvent mal éclairées.
   
Pourtant c'est dans ces lieux que l'on découvre des merveilles, c'est dans ces endroits là que l'on fait les plus belles rencontres.
  Je vous entends vous récrier parce que vous pensez avec votre tête non avec votre cœur, vous ne voyez que le côté terre à terre, alors que vous devez pensez terre/ciel.

  La dimension change, prend toute son expansion, plus verticale et étendue. Vous êtes en possession de tous les outils pouvant vous la faire percevoir. Vous serez amenés à la vivre, c'est inéluctable si vous voulez continuer à progresser.
  Il est plus que temps de grandir, de laisser l'enfant qui est en vous s'accrochant désespérément à son "doudou" parce qu'il le rassure, qu'avec lui il a ses repères, qu'il lui confie ses secrets.

  L'enfant a grandi, vous avez grandi, votre "doudou" est en vous, il vous éclaire de l'intérieur, lui aussi vous écoute, vous soigne, vous guérit. La seule différence c'est que vous ne le touchez pas, vous ne le serrez pas dans vos bras.
   
Pour le trouver vous devez faire confiance, vous faire confiance.
  Pour beaucoup cela n'est pas possible.

  Comment lâcher un morceau de tissu pour une lumière perdue au fond de soi ! Voilà votre travail ici... maintenant laisser l'enfant, son temps est révolu, vous êtes adultes, vous devez évoluer à votre échelle...    à un autre niveau.

                          
Amen            

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.