• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile

16/04 : nous en sommes la preuve vivante

Publié le 16 avril 2022 à 07:58


Bonjour amie
   Le froid s’installe dans les campagnes, dans les villes, dans les cœurs.
Réagissez, la fin n’en est pas une, ce qui n’est plus est seulement l’enveloppe charnelle, l’étincelle qui l’habitait continue ailleurs, autrement et même mieux. Vous devez garder cela à l’esprit.

Nous savons que le chemin de la compréhension est ardu, semé d’embûches, cependant vous ne devez pas hésiter à l’entreprendre, à apprendre.
   N’ayez aucune peur nous sommes là pour répondre à vos interrogations. Pour avoir les clés à nos réponses il vous faut être attentifs, perspicaces, réactifs et surtout ne pas nous rejeter. Ayez confiance en votre ressenti, c’est nous qui nous exprimons de cette manière.

   Il est dur et difficile d’imaginer une vie différente pour un moment plus ou moins long, une vie hors du temps linéaire, une vie sans existence physique, seulement une énergie évoluant, grandissant au fil de son avancement vers la lumière.
   La phrase entendue souvent chez ceux qui sont fermés à cela est :

Personne n’est jamais revenu pour nous raconter…

   S’ils savaient, s’ils étaient conscients qu’eux-mêmes en sont la preuve vivante ! Mais ils ont oublié, oublié les bonnes intentions prises à ce moment là…  Les bonnes résolutions.

   Aucun blâme de notre part, chacun avance à son rythme, c’est cela le fait d’une humanité évoluant, même si les signes sont infimes, inaudibles, pourtant bien présents, cela nous réjouit même si certains d’entre vous se désespèrent car leur vue est à court terme.
   Nous avons la grande chance de voir plus loin et ce que nous voyons emplit notre cœur d’une joie infinie. Ne perdez pas courage, tendez l’oreille aux murmures de ceux, invisibles à vos yeux, pourtant tellement présents à vos cotés. Écoutez-les ils sont de bon conseil.
                      Amen 

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.