• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile

12/04 : la plume est pesante

Publié le 12 avril 2022 à 08:52

Bonjour amie, la plume est pesante pourtant nulle inquiétude.
Le printemps est le jaillissement de la terre, ce moment tant attendu après cette période pourtant nécessaire d’endormissement, le jour où enfin la nature s’éveille et va se parer à nouveau de ses plus beaux atours. Tout ne sera que ravissement à qui voudra bien le voir, tout ne sera que parfum délicieux à qui voudra bien le sentir.

   Vous-mêmes devez sentir cette poussée en vous, vous incitant à entreprendre, vous donnant une force nouvelle. En cette période vous devez aller de l’avant, prendre les décisions judicieuses vous permettant d’évoluer.
   Ainsi pensez à lever la tête un peu plus souvent pour admirer votre beau ciel.

   Regardez, sentez la nature tout autour de vous, écoutez-la, vous verrez que comme elle, vous vous réveillez peu à peu. Vous avez de grandes choses à apprendre de votre terre mère, ne l’oubliez jamais, vous faites partie intégrante d’elle…

   Elle est Vous et Vous êtes Elle.

   Lorsqu’un arbre est coupé c’est un peu de votre vie que l’on étouffe car les forêts sont vos poumons. Ne pratiquez pas la terre brûlée, à ce jeu vous ne serez pas gagnants, au contraire aidez-la à se construire, à se reconstruire, à se régénérer, faisant cela vous vous grandirez.

   Chaque chose de la plus petite à la plus grande est pour vous un sourire, une joie que vous ne devez négliger en aucun cas.
Prenez soin d’elle comme elle prend soin de vous, respectez tout ce qui vit autour de vous, votre vie n’en sera que plus belle et meilleure.
   On sort grandi d’une bonne action alors que l’on s’avilit en en pratiquant une mauvaise. Cela peut paraître léger, bénin, incongru pour certains, trouvant qu’il est des choses plus importantes en ces jours tourmentés. Détrompez-vous, rien n’est anodin, tout se rencontre, se fond dans un but ultime…  VOTRE VIE.

   Cela vous engage, engage les générations à venir.

... Voulez-vous vivre, voudront-ils vivre dans un désert minéral, animal, végétal, culturel ? Réfléchissez, le temps dont vous disposez s’amenuise comme peau de chagrin.

                     Amen


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.