• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile

25/03 :ne vous accusez pas

Publié le 25 mars 2022 à 08:02

Bonjour amie (is), élevez vos vibrations, vos fréquences sont trop basses pour arriver jusqu’à nous. Nous faisons la moitié du chemin, la moitié restante c’est vous qui devez l’accomplir. Nous ne pouvons faire tout le travail, tel n’est pas notre rôle.
Vous attendez trop de nous, beaucoup trop, nous ne pouvons vous accorder que ce qu’il nous est possible de faire.

   Nous sommes là, dans chaque chose, de la plus petite à la plus grande, nous sommes partout, en vous, autour de vous.

   Nous ne faisons qu’un.
Cela vous devez le comprendre afin que nous puissions évoluer dans le bon sens.

   Nulle opposition entre vous et nous, il n’y a pas de clan à savoir :
Les guides d’un côté, vous d’un autre. Nous sommes UN et indivisibles, c’est votre aveuglement et votre entêtement qui font que vous voyez les choses autrement.

   Ne nous accusez pas de votre manque de confiance en vous.
   Ne nous accusez pas de votre difficulté à croire en nous.
   Ne nous accusez pas de ne pas vous servir sur un plateau ce que vous devez expérimenter par vous-mêmes.
   Ne nous accusez pas de tous les maux qui sont les vôtres et que vous créez chaque jour un peu plus jusqu’à vous mettre dans des situations inextricables.

   Vous êtes les seuls responsables de vos vies, de ce que vous en faites. Le libre arbitre… cela vous parle-t-il ?

   VOUS CHOISISSEZ… Nous vous accompagnons.

Nous ne pouvons vivre à votre place, nous ne pouvons agir à votre place, si nous le pouvions les choses seraient bien différentes.
Ce que vous ne faites pas dans la conscience… l’amour… le respect… vous le ferez plus tard mais après bien des tourments que vous auriez pu éviter à votre humanité. Les choses sont ainsi car c’est ainsi qu’elles doivent êtres malheureusement. Alors agissez dans le bon sens.

   Vous êtes les acteurs de votre vie, vous en êtes les metteurs en scène, à vous de faire que la fin du film soit heureuse pour tous.
  N’oubliez pas que nous n’en sommes pas les auteurs mais que nous en sommes les spectateurs et à la sortie de la séance nous aimerions avoir le sourire aux lèvres, non des larmes plein les yeux et le cœur.

                        Amen 

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.