• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile

28/01 : la chysalide se déchire

Publié le 28 janvier 2022 à 08:29

 Bonjour amie, la chrysalide est en train de se déchirer. Le temps est venu de passer à autre chose, autrement.

   Vous avez vécu dans l'insouciance, l'ignorance, la légèreté, vous avez vécu sans penser aux autres, sans penser aux lendemains. Vous avez gaspillé votre temps, votre argent en futilités de toutes sortes. Vous avez oublié les vraies valeurs dont vous êtes pourtant les piliers.

   Le réquisitoire est dur, sans concession, nous en sommes conscients, mais c'est parce que nous vous aimons, parce que vous êtes nos enfants, nous ne voulons pas que vous vous fassiez encore plus de mal.

   Le temps est venu d'une prise de conscience commune. Regardez autour de vous, allez-vous engendrer encore et encore drame sur drame?  Ne vous laissez pas abattre, ne basculez pas dans la terreur, la haine, la vengeance. Apprenez de vos erreurs, vous en avez la capacité. 

   La main que nous vous tendons est là, plus présente qu'elle ne l'a jamais été. Vous sortirez grandis de ces moments douloureux, vous en sortirez d'autant plus vite que l'union vous y aidera. L'entraide ne doit pas être que ponctuelle, elle doit être permanente, elle doit vous coller comme une seconde peau.

   Aujourd'hui votre monde bascule vers l'inconnu, il ne faut pas en avoir peur, vous devez simplement vous adapter, mais intelligemment, en prenant appui sur l'amour universel. Faites en sorte que les fondations de votre nouvelle société ne soient plus bâties avec du mauvais ciment, sinon elles se déliteront au fil du temps comme elles le font aujourd'hui.

   Ces nouvelles fondations doivent avoir pour ciment le respect, l'amour, la bienveillance, toutes ces choses qui manquent à celles sur lesquelles est bâti votre monde. Nous sommes dans la peine, nous sommes à vos côtés pour vous accompagner sur ce nouveau chemin. Nous vous aimons.

      Amen


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.