• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Semaine 33 2021

Pour comprendre l'obsession

Les Esprits ne sont égaux ni en puissance, ni en savoir, ni en sagesse. N'étant autre chose que les âmes humaines débarrassées de leur enveloppe corporelle, ils présentent encore plus de variété que nous n'en trouvons parmi les hommes sur la terre, parce qu'ils viennent de tous les mondes ; et que parmi les mondes, la terre n'est ni la plus arriérée, ni la plus avancée. Il y a donc des Esprits très supérieurs et d'autres très inférieurs ; de très bons et de très mauvais, de très savants et de très ignorants ; il y en a de légers, de malins, de menteurs, de rusés, d'hypocrites, de facétieux, de spirituels, de moqueurs, etc.

Lire plus »

Le magnétisme partie 2 - questions/réponses

Le terme magnétisme est en effet utilisé à tort : lors de la découverte du « magnétisme animal » au 19ème siècle, on l’a appelé ainsi provisoirement par comparaison ; le magnétisme animal dégagé par le corps humain rappelle en effet le champ magnétique dégagé par un aimant. Le terme a été conservé jusqu’à nos jours et l’emploi d’un même mot pour deux forces différentes est aujourd’hui la source de nombreuses confusions. Ainsi, les spirites utilisent peu le terme magnétisme qui a été substitué par « fluide ».

Lire plus »

Le monde des esprits et nous

Le monde spirituel qui nous entoure est peuplé d’êtres qui ont été des hommes et des femmes comme nous et qui se trouvent à des niveaux divers de développement moral. Notre monde est très proche de celui qui se trouve de l’autre côté et à l’instant de notre mort nous emportons nos angoisses, nos joies, nos douleurs, nos rancœurs, en un mot tous les sentiments qui nous animaient durant notre vie terrestre. A cela s’ajoute la peur de l’inconnu, de se retrouver dans un monde que nous ne connaissons pas ou plutôt que nous ne reconnaissons plus et cela pour une grande partie de notre humanité.

Lire plus »

Les formes pensées

Notre cerveau peut créer la matière et l’attention que nous portons aux éléments de la vie est suffisante pour leur donner une existence. Quand un homme pense, une vibration naît dans son périsprit, et cette vibration produit deux effets distincts. Le premier est l’émission d’ondes, le deuxième effet est la production de formes pensées.

Lire plus »