• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Accueil » Blog » Texte psychographié : la migration des Hommes

Texte psychographié : la migration des Hommes

Publié le 4 août 2022 à 08:33

Frères, Soeurs, faites le bien.
Je sais que vous vous posez des questions et il faut vous aider à y répondre.
Bien sûr vous ne pouvez pas tout faire et il faut savoir l'accepter.
Pourtant vous devez aider dans la mesure de vos moyens, en priant, en donnant, voir en accueillant, si cela vous est possible.
Ne laissez jamais des frères sans aide...jamais !
Apprenez la compassion et aidez comme vous le pouvez.
Il faut ouvrir vos bras, le reste ne vous appartient pas ; alors soyez là pour eux, c'est tout ce que l'on peut vous demander.
Ils sont éprouvés vous l'imaginez bien. Il leur faut de l'Amour avant toute chose.
Alors ouvrez vos bras et accueillez-les comme vous aimeriez être accueillis tout simplement.

Nous ne savons par quoi commencer, devons-nous d'abord vous faire la morale qui conduit à la réponse, ou devons-nous partir de la réponse pour vous aider à réfléchir à la raison qui engendre de tels problèmes de société ?
Vous n'avez pas pour habitude de partager.
Donner est un crève cœur pour certains, comment pourraient-ils donc comprendre la détresse de ceux qui ont faim, qui cherchent un monde meilleur, qui fuient l'oppression ou la guerre.
Seul celui qui est passé par là a suffisamment de cœur pour comprendre qu'il faut faire quelque chose, qu'il est grand temps que le monde bouge ; que vos sociétés s'effondrent et qu'elles doivent être remplacées par un monde meilleur, plus juste et équitable.
Hauts les cœurs !
Aimez-vous. Assistez ceux qui en ont besoin.
Ne négligez pas votre tâche.
L’œuvre est belle à qui veut l'accomplir.
Votre destin en dépend.
Faites vos choix.
Choisissez le bon côté des choses.
Agissez.


Les migrants sont avant tout des êtres humains qui sont dans la souffrance.
On ne quitte pas son pays avec joie, mais très souvent contraint et forcé.
La survit appelle à la vie.
Vous ne pouvez pas régler ce problème global, par contre vous pouvez aider selon vos possibilités, ne serait-ce qu'en pensée, en prières.
Ils n'ont pas choisi consciemment de subir les dictatures imposées dans leurs pays.
La faim, le froid, l'avenir obscur, les ont poussé à prendre souvent des risques inconsidérés.
Cela devrait toucher vos cœurs, surtout à l'arrivée d'un hiver qui risque d'être rude.
Ce que chacun peut faire, c'est de prendre position en pensée et en parole sur l'entraide.
Les politiques peuvent dans leur globalité régler le problème.
Le choix de vie de chacun dans l'incarnation génère des droits, mais aussi et surtout des devoirs.
Si aujourd'hui vous êtes dans une certaine prospérité qui permet de se nourrir, se chauffer, se soigner, remerciez Dieu et les guides ses messagers; mais demain chacun vivra ce qu'il a fait vivre aux autres.
Beaucoup diront "nous ne sommes pas responsables de la misère d'autrui, ce sont souvent les politiques les décideurs qui génèrent cette misère", peut-être, mais vous êtes responsables de vos actes ainsi que de vos pensées et paroles.
Soyez charitables et humbles et remerciez le destin lorsque celui-ci vous présentera un frère, une sœur à aider.
Bien sûr il vaudrait mieux que les organisations politiques des pays en question se structurent humainement parlant, mais on sait bien que l'obscurantisme règne encore beaucoup dans de
nombreux pays.
En attendant que cela change,( car cela va changer sur terre) ; vous vous devez de vous respecter en étant dans l'amour d'autrui. car il sera demandé beaucoup à celui qui a beaucoup reçu.
Allez enfants de Dieu, œuvrez !
Œuvrez, pour le bien, la fraternité et vous en serez récompensés.


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.