• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Accueil » Blog » La momification : questions/réponses

La momification : questions/réponses

Publié le 21 juin 2022 à 08:31

Comment se produit la momification ?

C’est la vitalité du fluide magnétique qui, en arrêtant la putréfaction, s’implante dans les germes de vie physique pour en extraire tout mouvement.

Voulez-vous me définir l’importance des momifications ?

Je pense que cette découverte est une lumière présentée à l’horizon scientifique du magnétisme, et, par conséquent, du spiritisme. La momification établit nettement l’existence, la présence d’un fluide qui agit en dehors du corps physique, et elle est, par conséquent, un puissant acheminement vers le spiritisme, qui n’attend que plusieurs démonstrations de ce genre pour s’affirmer. C’est la preuve la plus matérielle qui puisse exister : L’objet est là, il ne se dissout pas et on ne peut objecter qu’il s’agit d’une hallucination collective. Il n’y a aucune raison pour qu’une chair entre en décomposition. Si cela arrive, c’est parce que la force vitale disparue avec la vie ne peut pas préserver le corps des vers ou microbes. Donc, le fluide vital en préservant, conserve à la chair ses propriétés saines. Peu à peu, la vie étant absente, les cellules ne se reforment pas, et l’évaporation qui se produit sur tout le corps mort ou vivant, en amène la dessiccation. Il faut tâcher de répandre ces expériences et obtenir que d’autres magnétiseurs, essaient aussi d’avoir les mêmes phénomènes.

On me dit que les momifications sont du magnétisme, et les guérisons, obtenues aussi par ce même magnétiseur, du médiumnisme ?

C’est une subtilité. Le magnétisme est une force qui émane du corps astral et à laquelle se mêlent les fluides physiques de l’être matériel donc tout est bien à la fois magnétisme ou médiumnité, comme on voudra l’appeler. Moi, je l’appelle magnétisme, afin de ne pas embrouiller les choses et de réserver le mot médiumnité pour les vrais phénomènes qui touchent à l’au-delà.

Beaucoup de magnétiseurs pourraient-ils avoir des momifications ?

Non, pas beaucoup.

Est-il vrai que chacun a en soi quelque chose d’un magnétiseur ?

 

Non. Evidemment, le fluide est à tout le monde ; tout le monde l’a en soi, mais tout le monde ne peut pas, à volonté, le répandre, l’extérioriser, Si vous préférez, c’est une grosse erreur de croire que tout le monde peut être magnétiseur. Pour les momifications, en outre, il n’y a pas que la question du fluide extériorisé, il y a aussi la qualité de ce fluide. Le fluide momificateur est une émanation ignée, et tout le monde ne la possède pas. Vous avez tort de penser que cette question si intéressante puisse s’évaporer pour faire place à l’oubli. Ne craignez pas ce malheur, il est impossible que ces expériences disparaissent de l’intérêt général. Elles sont seulement, pour l’instant, arrêtées, mais on les reprendra. Il faudrait, pour cela, avoir sous la main un médium patient, complaisant, intelligent quelqu’un, en outre, qui se laisse un peu diriger par des gens plus instruits.

Par des Esprits ?

Non. S’il n’y a pas des gens très au courant des momifications, il y a cependant des magnétiseurs qui pourraient faire observer au médium une certaine méthode sans laquelle il est impossible d’arriver à un résultat. Il faudrait que ce médium fût simplement l’instrument complaisant grâce auquel on observer et on enregistre le résultat patient des expériences. La momification, en somme, n’est pas différente, comme procédé, du magnétisme. Elle est simplement d’un degré différent et s’adresse aux cellules. Il est vrai que, dans le magnétisme, nous avons également parfois affaire aux cellules. Supposez un malade atteint d’une maladie microbienne ; ce ne seront pas les passes magnétiques fluidiques qui le guériront si ces passes ne s’adressent qu’à la force du sujet, réclamant de cette force qu’elle augmente de manière à se débarrasser sans autre moyen du microbe cause de maladie. L’action magnétique, pour être rapide, doit être différente, et j’ajouterai même que, dans les cas de guérisons rapides, elle est certainement différente. En d’autres termes, une cure magnétique qui sera longtemps avant de donner la guérison est due uniquement à cet appel de forces agissant comme ferait une nature très saine qui se débarrasse elles-mêmes des éléments nocifs de l’organisme. Ce moyen est lent parce que le microbe ne peut être réduit qu’à la longue. Entre chaque magnétisation, son énergie se reconstitue, et ce n’est qu’à force de passes répétées que, peu à peu, perdant de sa vigueur, il arrive à disparaître. Pour une cure rapide, au contraire, le procédé n’est pas le même. Le magnétiseur qui guérit en quelques séances son malade, possède, à n’en pas douter, le pouvoir de la momification s’adressant aux cellules atteintes par le microbe. Il commence donc par anéantir, puis il reconstitue, et tout cela se fait très rapidement, grâce aux deux actions simultanées du fluide. Le membre ainsi magnétisé ne subit pas la dessiccation, parce que le pouvoir momificateur ne s’adresse pas à la vie, mais s’adresse au parasitisme qui est d’une vie beaucoup moins intense puisqu’elle puise son principe dans la vie elle-même le gui à moins de force que le chêne. Mais si, au contraire, la momification s’adresse à un corps privé de vie, il n’y a plus aucun élément vital pour lutter contre son action desiccative, et les ferments de pourriture sont anéantis. Chère amie, je vous disais que, forcément, on reviendrait à la momification. C’est forcé, en effet, car il faudra bien qu’un jour ou l’autre on analyse le traitement magnétique et qu’on y croie en tant que magnétisme dépourvu de suggestion. Pour cela, il suffirait de quelques maladies infectieuses traitées de cette manière. Comme on ne pourrait pas expliquer le procédé, on serait obligé de chercher dans l’action magnétique une suite d’expériences qui amèneraient fatalement à l’étude de la momification. Je crois qu’on pourrait essayer cette méthode sur le cancer, et qu’elle donnerait de bons résultats. Malheureusement, il y a très peu de magnétiseurs dont le fluide soit assez igné pour produire ces phénomènes, il faudrait donc tâcher d’en trouver avant tout. Le magnétisme n’est encore qu’à son aurore, et on verra, dans la suite, des effets merveilleux produits par cet agent encore très mystérieux pour beaucoup.

Je rappelle que toutes les questions ont été spontanées, dictées presque toujours par la réponse précédente.

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.