• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Accueil » Blog » Texte psychographié : obéissance et résignation

Texte psychographié : obéissance et résignation

Publié le 27 mai 2022 à 08:34

L’obéissance est le consentement de la raison ; la résignation est le consentement du cœur ; toutes deux sont des forces actives, car elles portent le fardeau des épreuves que la révolte insensée laisse retomber. Le lâche ne peut être résigné, pas plus que l’orgueilleux et l’égoïste ne peuvent être obéissants. Jésus a été l’incarnation de ces vertus méprisées par la matérielle antiquité. Il vint au moment où la société romaine périssait dans les défaillances de la corruption ; il vint faire luire, au sein de l’humanité affaissée, les triomphes du sacrifice et du renoncement charnel.

Chaque époque est ainsi marquée au coin de la vertu ou du vice qui doit la sauver ou la perdre. La vertu de votre génération est l’activité intellectuelle ; son vice est l’indifférence morale. Je dis seulement activité, car le génie s’élève tout au coup et découvre à un seul, les horizons que la multitude ne verra qu’après lui, tandis que l’activité est la réunion des efforts de tous pour atteindre un but moins éclatant, mais que preuve l’élévation intellectuelle d’une époque. Soumettez-vous à l’impulsion que nous venons donner à vos esprits ; obéissez à la grande loi du progrès qui est le mot de votre génération. Malheur à l’esprit paresseux, à celui qui bouche son entendement ! Malheur ! car nous qui sommes les guides de l’humanité en marche, nous le frapperons du fouet, et forcerons sa volonté rebelle dans le double effort du frein et de l’éperon ; toute résistance orgueilleuse devra céder tôt ou tard ; mais bienheureux ceux qui sont doux, car ils prêteront une oreille docile aux enseignements.

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.