• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Accueil » Blog » Soins spirites / médiumniques et maladie de Parkinson

Soins spirites / médiumniques et maladie de Parkinson

Publié le 3 mars 2022 à 08:11

Thérapies spirites, tel le magnétisme, la phytothérapie, l’hypnose, etc

 

Cette approche de la notion de maladie, de soins et de guérison que l’on peut y associer, met en avant une médecine dite totale qui intègre tout à la fois le corps, mais aussi et surtout l’esprit et le périsprit, qui à eux trois constituent notre nature humaine incarnée d’essence spirituelle. Les esprits dans leurs messages à caractère médical ont toujours abordé ces composantes ensemble sans jamais les dissocier, où la voie thérapeutique peut trouver alors des avancées nouvelles, voire inédites. C’est ainsi que par le biais du magnétisme par des passes spécifiques, ou de la phytothérapie par des solutions végétales dédiées, révélées alors par les esprits en séance spirite, il est possible d’aborder certaines pathologies précises en complément de la médecine allopathique, afin non plus de traiter les symptômes en tant que tels, mais d’agir directement à la source par l’entremise de l’interaction entre l’esprit et le corps : agir positivement sur le périsprit par l’apport magnétique ou phytothérapique grâce aux indications des esprits, c’est agir positivement à la source spirituelle de nos maux et par répercussion c’est tout à la fois le corps et l’esprit qui en porteront les bénéfices physiques et psychiques.

 

Une personne atteinte de la maladie de Parkinson, en complément toujours de la médecine courante, en séance de soin spirite, est acteur de sa guérison, de son mieux être, de son amélioration.

Une prise en charge magnétique sur du long terme est toujours plus judicieux pour avoir des effets escontés.

Au bout de plusieurs séances la personne, amélioration notable de la situation avec une qualité de vie et liberté restaurées, ce qui est loin d’être négligeable eu égard aux handicaps pénalisants, limitations physiques, et situations sociales plus que délicates que les conséquences de la maladie de Parkinson peut engendrer. À ce jour, les soins en magnétisme continuent de se faire à un rythme mensuel sous une forme d’entretien, en parallèle de la continuité de prise régulière de la solution phytothérapique.

 

Il est important aussi d’être en étroit lien autant avec le patient qu’avec le suivi médical de la personne si rechute par exemple.

 

J’espère qu’à l’avenir le monde médicale sera plus sensible aux sujets des soins spirites car c’est une contribution plus que positive pour un entretien de son corps physique et spirituel.

 

 

 

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.