• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile

Les différents magnétismes

Publié le 22 février 2022 à 08:38

Au-delà de son rôle d’organe voué à la fonction de préhension, la main chez l’être humain se révèle être à bien des égards plus qu’un simple outil «mécanique». Vecteur essentiel à la communication entre les hommes, agent d’interaction à la relation à l’autre, prolongation tactile de nos sentiments et de nos pulsions parfois, nos mains sont aussi naturellement et directement en lien avec le domaine du sensible comme de l’émotionnel. Aussi pourrions-nous dire dans certains cas que la main devient la continuation naturelle des capacités d’invention et de création de notre cerveau mais plus encore dans d’autres cas, qu’elle devient le prolongement tangible de notre nature émotionnelle et spirituelle, celle de notre esprit et de la puissance insoupçonnée qu’il recèle. Parce qu’apaiser un être qui souffre, calmer, rassurer, tranquilliser par l’intermédiaire de ses mains est devenu, depuis la nuit des temps, un réflexe pour l’homme, aussi instinctif que le fait de respirer ou de faire battre son cœur, nous allons nous intéresser à comprendre comment et par quelles techniques les magnétiseurs , usent naturellement de leurs mains afin de soulager.

 

Retenons que les enseignements donnés par le monde des Esprits confirment que, dans le cadre de cette pratique :

• la main ou plutôt les mains du magnétiseur s’avèrent être les centres principaux d’où jaillit l’énergie naturelle qu’il détient.

• elles servent dans une large mesure, avec l’action indispensable de sa pensée et doublée par sa volonté, à diriger sous une forme ondulatoire, l’agent magnétique vers l’organe ou la partie du corps concerné. En effet, le seul geste ou la simple imposition des mains ne peuvent suffire pour dispenser l’énergie vers son point de destination. Le fait que le magnétiseur adjoigne la force de sa pensée à ses actes, aux mouvements de ses mains, permet aux radiations magnétiques de s’extraire et de se concentrer sur la zone objectivée par son mental. La communication avec des Esprits éclairés représente ici, comme sur bien d’autres sujets, une source de connaissance et de réflexion extraordinaires.

 

Venons-en maintenant aux différentes techniques magnétiques utilisées.

Cinq groupes principaux de procédés  : les passes, l’imposition, l’application, l’effleurage, les frictions.

• Les passes magnétiques font appel à une série de différents mouvements (longitudinaux, transversaux, circulaires, etc.), chacun ayant, selon le soin à apporter, sa raison d’être, sa particularité et sa propre interaction sur le sujet ; une position précise des bras et des mains, tout comme le positionnement du corps du magnétiseur est toujours à respecter.

Par exemple : Les passes qualifiées de longitudinales : prodiguées très lentement, elles apportent calme et bien-être au sujet ; pratiquées plus rapidement, elles deviennent stimulantes et provoquent un courant de fraîcheur. Dispensées de façon encore plus rapide, elles deviennent des passes à grand courant, apportant au sujet une grande tonicité. Les passes transversales : leur action est différente des passes longitudinales. Elles dégagent et allègent la tête alourdie ou congestionnée, elles font cesser l’oppression. Elles laissent, après avoir été prodiguées, une impression de calme et de bien-être.

• Les impositions : la position est le plus souvent statique des doigts ou des mains sur une zone à soulager.

           Les différents modes sont : • Les impositions palmaires : elles se font en présentant la paume des mains sur la zone à traiter. Elles peuvent être légèrement stimulantes ou très stimulantes suivant la position des mains.

                                                               • Les impositions digitales : se font doigts allongés et immobiles vers la partie qu’on veut atteindre pour avoir une action excitante.

                                                               • Les impositions circulaires : apportent à l’organe à soulager une grande énergie, grâce à un mouvement lent formant des cercles dans le sens des aiguilles d’une montre.

                                                                 • Les impositions perforantes : (mains en pointe sur l’organe) cherchent à simuler l’action de «perforer» l’organe. L’imposition magnétique ainsi entreprise est beaucoup plus énergétique encore que celles décrites ci-dessus.

 

 

• Les applications : c’est un contact direct sur l’organe à soigner, comme par exemple l’application des doigts sur l’orifice externe de l’oreille.

• L’effleurage : ce sont des passes longitudinales pratiquées avec contact. Dans ce cas, le magnétisme distribué agit directement sur le système nerveux.

• Les frictions : il s’agit d’un geste connu de tous (lorsque nous nous cognons par exemple, notre premier réflexe est de nous frotter la zone blessée), dont la propriété est stimulante. Le magnétisme quant à lui en augmente les effets. Les frictions magnétiques permettent d’accélérer la circulation sanguine. Elles ne s’arrêtent pas aux limites de la peau mais peuvent se transmettre jusqu’aux organes les plus profonds.

 

Nous venons de voir que la main du magnétiseur joue le rôle principal dans la dispense du fluide magnétique. Néanmoins, les vertus du souffle magnétique nous ont été aussi indiquées comme moyen de soulager, donnant à ce procédé le nom d’insufflation. Insufflation chaude : c’est un procédé magnétique très énergisant ; elle est excitante ou tout au moins stimulante sur toutes les parties du corps.

Insufflation froide : son action est opposée à celle de l’insufflation chaude, elle est calmante. Un autre procédé fait aussi office de vecteur de l’énergie magnétique, il s’agit du regard. L’œil peut exercer une puissante action magnétique. L’action du regard qu’on laisse tomber doucement sur un malade placé en face de soi a la possibilité de calmer les énervements, les agacements ainsi que toutes les formes d’excitation du système nerveux.

D’autres façons de dispenser l’énergie magnétique

- Le travail à distance est également une autre façon de soigner. L’éloignement géographique ou l’impossibilité de se déplacer obligent quelquefois le magnétiseur à travailler sur un support photographique. Ce principe répond à une loi naturelle : la force de la pensée. Le magnétisme ainsi dispensé se véhicule dans l’espace sous forme ondulatoire pour atteindre et pénétrer l’organe à soigner. L’énergie magnétique, dans ce cas précis, sort de la boîte crânienne et du sternum du magnétiseur. 

Tout comme nos corps, certains matériaux ont la capacité de recevoir l’énergie magnétique, c’est-à-dire qu’ils peuvent l’accumuler et très facilement la restituer. À ce titre, nous trouvons le cuivre, la laine, le fer, le coton, l’or. Cette technique peut être employée comme support afin d’apporter du mieux-être et combattre certains maux comme l’arthrose, les rhumatismes. 

Le magnétiseur peut aussi magnétiser de l’eau qui apportera force et équilibre pour le corps qui la reçoit. Ce supplément d’énergie se fixe au niveau des cellules périspritales pour ensuite se transmettre aux cellules du corps physique. 

Le magnétisme pourra être employé pour la culture des végétaux, afin de permettre un développement et une croissance plus rapides de ces derniers. Cette technique est employée suivant des méthodes précises, intervenant à quelques jours des semailles ou de la plantation. Le magnétiseur dirigera alors son fluide magnétique sur l’oignon ou la graine, stimulant ainsi son développement et sa croissance.

 

Le sommeil magnétique

En dehors du domaine des soins, le magnétisme peut être utilisé dans le cadre de séances spirites particulières. Par l’intermédiaire de passes magnétiques spécifiques dispensées en début de séance, le médium est progressivement placé dans un sommeil particulier qui lui permet, soit d’être légèrement dégagé de son corps et être réceptif à des informations dictées émanant de l’au-delà, soit d’être complétement dégagé de son corps comme dans le cas d’une décorporation nocturne, lui permettant d’aller à la rencontre d’Esprits en particulier souhaitant se manifester par ce mode et donner des descriptions imagées ou scénarisés des personnages et du contexte dans lequel ils évoluent. À l’issue de la séance, des passes dites de réveil, permettront au périsprit du médium de réintégrer et reprendre sa place initiale sans dommage à l’intérieur de son corps physique.

 

 

 

 

Les conseils et de l’éthique rigoureuse demandée par les Esprits.

 

D’ailleurs résumer l’orientation et le but de leurs conseils concernant le magnétisme de cette façon :

• une volonté profonde de leur part de partager et de vouloir soulager les souffrances des femmes et des hommes

• la formulation d’un souhait particulier, motivé vers le mieux-être du corps dans la reconnaissance de la suprématie de l’esprit sur la matière

• rendre accessible au plus grand nombre prêt à le comprendre, une thérapie différente qui se veut complémentaire à la médecine classique.

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.