• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile

l'eau magnétisée, des bienfaits insoupçonnés

Publié le 21 février 2022 à 08:37

De nombreux travaux scientifiques ont été entrepris sur les propriétés de l’eau ces dernières décennies. Certains d’entre eux sont controversés et s’ils étaient pleinement acceptés, ils seraient tout aussi révolutionnaires que la découverte de Galilée. Et tout le monde sait ce qui est arrivé à Galilée… Mais ces travaux entrent en résonnance avec certains propos des Esprits reçus et certaines indications qu’ils m'ont données. Sont évoquées les manières de dispenser le magnétisme. En imposition, en friction, en pointe, en passe ou en souffle, un magnétiseur peut avec ses mains ou son souffle, distribuer son énergie magnétique pour soulager différents maux. Il peut également magnétiser de l’eau pour compléter les soins qu’il apporte ou tout simplement pour participer à l’entretien du corps en consommation quotidienne.

 

 

 LA MÉMOIRE DE L’EAU

 

En 1988, le chercheur français Jacques Benveniste, médecin immunologue, a conduit des travaux sur l’eau afin de démontrer la mémoire de l’eau. Selon ce chercheur, reconnu par la communauté scientifique, l’eau aurait la capacité d’enregistrer et de restituer les informations qui la traversent ou l’environnent. Pour schématiser, elle fonctionnerait comme une clé USB que l’on peut alimenter en informations et en récupérer certaines. Bien entendu, il ne s’agit pas de données cryptées comme pour un ordinateur mais d’informations électromagnétiques, vibratoires et ondulatoires. Cela reste difficile à expliquer à travers les principes de la science physique classique mais c’est beaucoup plus concevable et même explicable et logique grâce à la physique quantique.

Jacques Benveniste s’est éteint en 2004 après un combat difficile mené pour défendre ses travaux auprès de ses pairs. Luc Montagnier, lauréat du prix Nobel de médecine en 2008 et codécouvreur du virus du Sida, a alors décidé de reprendre les travaux de son ami pour lesquels il avait un intérêt et dont il avait pu observer une certaine similitude de méthode avec ses propres recherches sur le sida. Depuis, d’autres chercheurs se penchent sur cette thèse, voire même la complètent et notamment le Pr Marc Henry, enseignant-chercheur et professeur à l’université de Strasbourg. Il enseigne la chimie, la science des matériaux et la physique quantique. C’est ce qui lui permet de comprendre et d’étayer la théorie de Jacques Benveniste.

 

 DYNAMISER L’EAU

L’eau aurait donc la capacité de capter des informations qui l’entourent, traduites en ondes et en vibrations, et qui seraient transmises également au corps lorsque nous la buvons. Ainsi, le professeur Marc Henry conseille entre autres de «dynamiser» l’eau pour lui apporter des informations bénéfiques et supplémentaires.

Et pour la dynamiser, il conseille, mais il n’est pas le seul à le faire, plusieurs méthodes : la dynamisation à partir des rayons du soleil qui consiste à exposer une bouteille d’eau au soleil afin qu’elle en capte l’énergie produite ; la dynamisation à partir des ondes de formes et des couleurs, notamment les formes circulaires et la couleur bleue ; la dynamisation à partir du mouvement qui consiste à créer un vortex afin que l’eau tourne sur elle-même. Cela peut se faire en utilisant une machine, en tournant rapidement avec une cuillère, ou en transvasant l’eau plusieurs fois d’un verre à l’autre. Cette dernière rappelle la façon dont le thé est mélangé plusieurs fois de la théière à la tasse, dans les pays orientaux…

Existe également la dynamisation à partir des vibrations musicales qui consiste tout simplement à faire écouter de la musique à l’eau comme cela est conseillé de le faire pour les plantes ou les humains en art thérapie. Et enfin, il y a la dynamisation à partir des mains qui transmettront leur énergie, et c’est précisément ce point qui nous interpelle et nous intéresse. 

 

MAGNÉTISME POUR DYNAMISER L’EAU

 

Les Esprits n’ont pas manqué, dans leur enseignement, de conseiller plusieurs indications quant à l’eau magnétisée, en précisant tout d’abord la méthode pour l’obtenir. Il faut que le magnétiseur place ses deux mains en pointe au-dessus de l’eau dans un récipient large et ouvert. Il doit dispenser son énergie pendant vingt minutes pour cinq litres, soit quatre minutes pour un litre. Ensuite, cette eau doit être transvasée dans un récipient fermé comme une bouteille et protégée des rayons du soleil pour qu’elle garde toutes ses propriétés.

Les Esprits conseillent l’eau magnétisée pour arroser les plantes par exemple. Les différentes expériences menées dans notre association ont pu démontrer que les plantes et légumes arrosés avec une eau magnétisée sont plus grands et ont plus de vitalité que ceux arrosés avec une eau ordinaire. Ils conseillent également de boire tous les jours de l’eau magnétisée, c’est une façon d’absorber le magnétisme qui participe à l’équilibre physique de notre corps.

Cette eau magnétisée ne remplace pas les soins directs apportés par un magnétiseur mais elle est complémentaire en cas de maux. La consommation d’eau magnétisée est indiquée également pour ralentir le processus du vieillissement ; dans ce cas, elle doit être accompagnée d’un régime alimentaire précis quatre fois par an.

Elle est aussi utilisée après les séances de soins par incorporation où le médium est invité à plonger ses mains dans une bassine d’eau magnétisée afin de se débarrasser des effluves du malade qu’il vient de soigner.

On comprend dans cette indication que l’eau capte les effluves négatifs que le médium a récupéré en effectuant les soins. Durant ces séances de soins par incorporation, et notamment durant les «chirurgies à mains nues», on utilise sur demande des Esprits, du coton magnétisé trempé dans de l’eau magnétisée.

L’eau magnétisée est également indiquée en complément de solutions végétales pour certaines pathologies. Les Esprits n’ont pas utilisé le terme «dynamiser» concernant l’eau magnétisée, terme employé par différents chercheurs, mais l’on retrouve le même procédé que celui indiqué par le Pr Marc Henry, il s’agit de la même opération : apporter une énergie bénéfique qui sera transmise au corps et restituée pour son équilibre, un équilibre qui n’est pas que physique ou moléculaire, mais également ondulatoire et vibratoire.

Or, ces propriétés ont été indiquées très tôt dans l’histoire de notre association qui existe depuis 1974. Et cela, avant même que tous ces travaux scientifiques sur l’eau soient faits et publiés, les premiers datant de 1988. Les Esprits nous ont également donné une explication qui correspond tout à fait aux théories de Jacques Benveniste, Luc Montagnier et Marc Henry.

Ils précisent que le magnétisme diffusé par le magnétiseur ne pénètre pas la molécule d’eau mais l’entoure. Voici la question posée aux Esprits ainsi que leur réponse :

Question : Quels sont les changements moléculaires subis par l’eau magnétisée ? Réponse : Il n’existe pas de transformation moléculaire quant à la structure même de l’eau magnétisée. Le magnétisme donné à l’eau, entoure la matière mais ne la pénètre point. Ce qui veut dire que l’environnement moléculaire de l’eau magnétisée, lui, est transformé et que l’énergie magnétique formule sa propre structure et par conséquent, ses propres molécules, mais qui demeurent toujours à la périphérie de l’eau. L’eau est donc le véhicule de l’énergie magnétique, comme l’est également la pensée, tout comme l’air est le véhicule du son… L’eau ne serait donc pas un simple élément nécessaire à la vie. Boire un verre d’eau ne serait pas un geste banal que nous faisons quotidiennement sans nous en rendre compte et qui nous fait oublier que juste sous nos yeux, nous avons une substance extraordinaire dont il faut approfondir les recherches et qui pourrait dans l’avenir lier l’infiniment petit, l’infiniment grand et l’infini. 

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.