• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Accueil » Blog » L'état de transe

L'état de transe

Publié le 8 décembre 2021 à 08:32

 

L'état de transe : qu'est-ce ? 

 

L’état de transe est ce degré du sommeil magnétique qui permet au corps fluidique de s’extérioriser, de se dégager du corps charnel, et à l’âme de revivre un instant de sa vie libre, indépendante. La séparation, toutefois, n’est jamais complète ; la séparation absolue serait la mort. Un lien invisible continue à rattacher l’âme à son enveloppe terrestre. Semblable au fil téléphonique qui assure la transmission entre deux points, ce lien fluidique permet à l’âme affranchie de transmettre ses impressions par les organes du corps endormi. Dans la transe, le médium parle, se déplace, écrit automatiquement ; mais, de ces actes, aucun souvenir ne subsiste au réveil.
L’état de transe peut être provoqué, soit par l’action d’un magnétiseur, soit par celle d’un Esprit. Sous l’influx magnétique, les liens qui unissent les deux corps se relâchent. L’âme, avec son corps subtil, s’émancipe peu à peu ; elle recouvre l’usage de ses puissances cachées, comprimées par la matière.

 

Plus le sommeil est profond, plus le dégagement s’accentue. Les radiations de la psyché s’accroissent et s’étendent ; un état de conscience différent, des facultés nouvelles apparaissent. Tout un monde de souvenirs et de connaissances, ensevelis dans les profondeurs du moi, se réveillent. Le médium peut, sous l’empire d’une volonté supérieure, se reconstituer dans une de ses existences passées, la revivre dans tous ses détails, avec les attitudes, le langage, les attributs qui caractérisent cette existence. En même temps, les sens psychiques entrent en jeu. La vision et l’audition à distance se produisent, d’autant plus claires et plus précises que la sortie de l’organisme est plus complète.


Dans le corps du médium, momentanément abandonné, une substitution d’Esprit peut se produire. C’est le phénomène des incorporations. L’âme d’un défunt, même l’âme d’un vivant endormi, peut prendre la place de l’esprit du médium et se servir de son organisme matériel pour communiquer par la parole et le geste avec les personnes présentes
.

 

Vers quel avenir ?

Selon certains spécialistes, la transe permettrait à la fois réparation et transformation pour être pleinement soi, cela serait une ressource extraordinaire capable de mettre en route le système guérisseur de notre corps.
Pour le chercheur Francis Taulelle, directeur de recherche au CNRS, cela fait aucun doute. Il souffrait d’une paralysie partielle du bassin et avançait avec une canne. Après huit minutes d’écoute de la boucle, sa respiration s’est brusquement accélérée, son corps s’est agité de mouvements désordonnés, puis son bassin s’est soulevé à plusieurs reprises, comme si une corde au plafond le tirait. Il en est ressorti interloquer et n’a senti aucune douleur. Il remarchera rapidement sans canne après plusieurs séances.
Actuellement, plusieurs protocoles de recherche sont donc en cours, notamment sur l’impact de la transe sur la douleur ; elle semble la réduire considérablement et sur la force ; elle paraît la décupler. Une première étude clinique mondiale, en oncologie, mesure aussi l’impact de cette pratique sur la qualité de vie des patients moins de fatigues, plus de sommeils, moins de douleurs et moins de détresses émotionnelles.
Il semble donc que l’effet de la transe s’exerce sur le métabolisme du corps mais aussi sur sa façon de penser en apportant un bien-être, de la cognition sociale, de l’empathie, de l’altruisme.

Tous ceux qui s’intéressent à la transe, semblent convaincus d’être à l’aube d’une grande aventure, et qu’après avoir rêvé d’être plus savants il est urgent de former des êtres plus « conscients ».

Pour demain

Nous pouvons souhaiter que ces thérapies complémentaires liées aux philosophies spiritualistes, apporte une meilleure connaissance de la vie et contribue à notre équilibre psychologique.
Il est certain qu’en allant vers une nouvelle ère de l’humanité, la médiumnité endormie dans nos consciences va commencer à s’éveiller que ce soit la transe, la clairvoyance, la télépathie, l’intuition, la perception de l’au-delà, toutes ces formes deviendront de plus en plus courantes dans le futur.
Cependant, un changement profond et moral en nous-mêmes est indispensable afin de pouvoir donner à ce travail médiumnique une bonne orientation., celle de tout chrétien qui est conduit par la charité vers son prochain et comprend l’assistance du monde spirituel supérieur.

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.