• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Accueil » Blog » L'éveil de la solidarité

L'éveil de la solidarité

Publié le 17 novembre 2021 à 09:58

La solidarité est bien véritablement une loi naturelle sur les modalités de laquelle il importe, tout particulièrement, de retenir l'attention. Tous les êtres humains seront un jour forcés de suivre les règles qui découlent de la loi générale régissant la Création tout entière et l'étude attentive des modalités diverses de cette loi d'équilibre et de stabilité doit les conduire à la compréhension de plus en plus large, de l'admirable mécanisme universel.

Si nous examinons, tout d'abord, le plan purement matériel, nous constatons que là, déjà, une étroite relation existe entre toutes choses, et la Création nous apparaît, réellement, comme une chaîne sans fin dont les mailles sont étroitement soudées entre elles.

C'est ainsi que les astres, par exemple, réagissent les uns sur les autres et que chaque partie de l'Univers est sous la dépendance étroite des autres parties pour constituer un tout harmonieux obéissant à une loi de gravitation unique.

Si nous analysons, d'autre part, chaque parcelle du corps humain, nous constatons le même enchaînement rigoureux pour relier entre elles les molécules dont ce corps est composé, La cellule est ainsi tributaire des autres cellules et de façon telle que la parfaite régularité du fonctionnement général est étroitement sous la dépendance de chacune des parties sainement constituées et parfaitement équilibrées.

 

Or cet enchaînement rigoureux dans le domaine matériel se manifeste d'une façon encore plus profonde, plus intensive, dans le domaine spirituel, puisque l'esprit meut la matière et qu'il ne peut appliquer sur celle-ci que les lois dont il dépend lui-même, mais dont il discerne peu à peu les modalités diverses.

C'est pourquoi les hommes peuvent dès maintenant, sans s'écarter de la rigoureuse logique, débarrassée de tout orgueil et de toute vanité scientifique, concevoir la modalité supérieure et parfaite de la loi d'équilibre universel, c'est-à-dire la solidarité des êtres vivants.

La science humaine ne peut avoir de point mort, elle est indéfiniment progressive, mais par suite du caractère particulier et de la liberté propre à chaque individu, elle est soumise à des fluctuations qui la paralysent parfois.

 

Et ceci explique la raison pour laquelle certains peuples ayant franchi les étapes, pourtant douloureuses, de leur évolution, tâtonnent encore pour suivre la véritable route qui les mènera vers plus d'ordre et de lumière,

 

La compréhension de la solidarité, son acceptation par tous, son utilisation pour chacun, reste la seule possibilité de salut pour se retrouver dans le désert aride créé par l'orgueil et l'égoïsme.

 

Les terribles guerres démontrent l'impérieuse nécessité de l'effort vers la solidarité humaine et l'heure est arrivée où les hommes de bonne volonté doivent accentuer cet effort. L’heure est venue où chacun doit aider son frère malheureux afin d'établir sur la Terre le règne véritable de la Justice.

 

Qui donc refusera maintenant, après la lourde épreuve des jours sombres, d'écouter ces hommes de bonne volonté qui veulent et désirent ardemment voir la solidarité exister pour le plus grand bien de la collectivité humaine et de chacune des nations qu'elle renferme ?... Poser la question, n'est évidemment pas la résoudre, mais c'est essayer, du moins, de montrer la solution possible en faisant appel à la sagesse.

 

« Du passé est né le présent, du présent naîtra l'avenir » a dit Leibnitz.

 

Après tant de douleurs et de larmes, les hommes doivent proclamer l'impérieuse nécessité de l'union pour préparer la route vaste, libre et triomphale, par où les êtres humains définitivement vainqueurs de leurs passions, s'achemineront, pieusement solidaires vers leurs destinées supérieures et magnifiques.

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.