• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Accueil » Blog » La spiritualité dans notre civilisation

La spiritualité dans notre civilisation

Publié le 5 novembre 2021 à 09:42

La Spiritualité
Dans notre civilisation la Spiritualité est occultée ou bien déformée.
Soit l’homme se réfugie dans le matérialisme, considérant que la vie commence au berceau et se termine au tombeau, soit déforme les choses en emprisonnant la Spiritualité dans des Religions et Mouvements qui n’ont d’autres buts que d’adapter le Savoir en fonction des seuls intérêts de personnes qui s’attribuent des fonctions et des pouvoirs illusoires.

L’homme d’aujourd’hui ne s’y retrouve plus. Alors souvent au lieu de chercher à Savoir, il trouve refuge dans
le Matérialisme, la Religion, l’Ignorance...

Comprendre ce qu'est la Spiritualité.
Avant d’être fait de chair, l’homme est Esprit. Son Vrai corps léger comme une fumée pure n’est pas soumis à la matière.
Il est créé simple et ignorant, et doit progresser en s’incarnant de nombreuses fois sur la Terre ou d’autres Mondes.
Les « Morts » ne sont que les Esprits de ceux qui ont quitté la terre.
Il y en a de Bons, et d’autres de Mauvais, que les religions ont présenté comme des Anges ou des Démons,
inventant de fait, des individus créés éternellement Bons, ou éternellement Mauvais,
ainsi qu'un Enfer et un Paradis pour récompenser ou punir selon leur propre jugement et ainsi faire plier les récalcitrants.
Cette vision des choses ne résiste pas longtemps à l'analyse.

Ainsi allant de vies en vies l’homme progresse, et il laissera son enveloppe de chair sur le bord du chemin,
comme on se débarrasse d’un vêtement usagé, pour continuer sa route dans l’Astral, et préparera sa prochaine incarnation, qui dépendra des précédentes et conditionnera les suivantes.

De fait, nous constatons que l’homme est le Seul maître de son Destin, et que les épreuves qu’il subit ne sont pas des punitions, mais des Enseignements afin de lui permettre de rectifier. 
Cette conception des choses élimine de fait l’idée des peines éternelles, ainsi que des injustices dues à des conditions de vie différentes dès la naissance.

L’homme ne récolte que ce qu’il a lui-même semé.

Au cours des Siècles, de Grands Esprits nous sont envoyés, chacun selon une Epoque, une Civilisation.
Entre autres: Confucius, Zarathoustra, Moîse, Jésus, Mahomet, ...
Ce ne sont pas des « Dieux », mais des Esprits plus évolués qui comme le Professeur sont aussi passés pas l’apprentissage de la vie, au cours de multiples incarnations.
Si leur Parole semble différer, c’est uniquement parce qu’elle est adaptée à chaque Peuple, chaque Epoque,
mais sa Source est Unique, car Dieu ne peut avoir deux langages, tout comme l’Humanité qui est Une.

Le Savoir, est l’arme absolue qui permettra à chacun de comprendre par lui-même
            au lieu de laisser à d’autres le soin de le leur expliquer. 
     

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.