• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Accueil » Blog » Le coronavirus : vision spirite

Le coronavirus : vision spirite

Publié le 24 août 2021 à 10:11

Dans un message médiumnique de novembre 2019 que j’ai reçu de la part d’Esprit supérieur :

 

« Les jours glorieux de la science et de la technologie de pointe sont ombragés par le malaise du sentiment humain qui semble se déchaîner partout. La révolte, le désespoir et la souffrance marquent la génération actuelle comme une conséquence de l'utilisation abusive du libre arbitre dans le passé… La barque terrestre vit de terribles vagues d’une mer agitée par les concepts de folie et de disharmonie. Cependant, Christ regarde et conduit cette embarcation divine jusqu’au port avec sécurité. Certaines douleurs seront probablement importantes et terrifiantes parce que les âmes rebelles acceptent mieux les choses lorsqu’elles se trouvent face aux souffrances et se soumettent à la fraternité et l’amour… C'est le grand moment que les Ecritures annonçaient depuis longtemps, le changement va avoir lieu et il a atteint son point culminant… Aujourd'hui, l'angoisse et la douleur viennent de l'intérieur vers l'extérieur, en raison des terribles perturbations causées par les ennemis de la lumière qui se travestissent en missionnaires d'une nouvelle ère. Oui, la nouvelle ère se caractérisera par la grandeur de l'amour dans le travail de la charité pour l'humanité… La douleur est le messager que Dieu offre à ceux qu'Il aime, de telle sorte que, marqué par la souffrance, ils n'ont d'autre alternative que de marcher vers l'épreuve sublime… La terre est toujours la planète des épreuves et des expiations et nous nous y trouvons tous en quête de purification. L'infériorité qui persiste reste comme un héritage dangereux d’époques qui aurait dû être dépassées et la victoire n'a pas été remportée »

 

Depuis, le covid-19 s’est développé en Chine, puis en Italie pour envahir rapidement toute l’Europe. A ce jour, pratiquement tous les pays du monde sont touchés par ce virus qui perturbe les économies et les modes de vies. Chacun applique avec plus ou moins d’application, les mesures de protection mais tous attendent la fin de cette épidémie pour reprendre leurs vies d’avant ou la modifier.

 

Pourquoi tous les hommes ne sont-ils pas tous contaminés ? Pourquoi certains meurent-ils et d'autres non ?
Le spiritisme explique que les maladies font partie des épreuves et des vicissitudes de la vie terrestre car dans les mondes plus avancés, l'organisme humain, plus purifié et moins matériel, n'est pas soumis aux mêmes maladies. Les conditions de vie sont très différentes et les relations entre les peuples sont toujours amicales. Ils ne sont jamais perturbés par l'ambition d'asservir le voisin, ni de combattre par la guerre. Le mal n'y est pas présent et par conséquent, il n'y a pas d'expiation.

« La Terre fournit donc un des types des mondes expiatoires, dont les variétés sont infinies, mais qui ont pour caractère commun de servir de lieu d'exil aux Esprits rebelles à la loi de Dieu. Là ces Esprits ont à lutter à la fois contre la perversité des hommes et contre l'inclémence de la nature, double travail pénible qui développe en même temps les qualités du coeur et celles de l'intelligence. C'est ainsi que Dieu, dans sa bonté, fait tourner le châtiment même au profit du progrès de l'Esprit. »

Si la pensée matérialiste conduit à des conclusions hâtives comme la punition, la discorde, la confusion, le manque de soin et la fatalité, la vision spirite se place au-dessus des maux du corps physique et invite à travailler et à avoir confiance en l'avenir pour surmonter les difficultés.
« Nous devons donc nous résigner aux conséquences de l'environnement où notre infériorité nous place, jusqu'à ce que nous méritions de passer à un autre. Cela n'est toutefois pas de nature à nous empêcher de faire ce qui dépend de nous pour améliorer nos conditions actuelles. Mais si, malgré nos efforts, nous n'y parvenons pas, le spiritisme nous apprend à supporter avec résignation les maux passagers. »

En ayant conscience de ces concepts spirituels, on observe que Dieu, dans Sa perfection et Sa miséricorde, agît selon des lois parfaites et miséricordieuses afin que le progrès soit réalisé dans toute Sa création.

Pourquoi tant de morts ?

 

Par la mort et la naissance, les deux populations, terrestre et spirituelle, ne cessent de se rencontrer l'une et l'autre. Il y a des départs quotidiens du monde corporel vers le monde spirituel et des réincarnations du monde spirituel vers le monde matériel. A certaines époques, selon la sagesse divine et en vertu de grandes révolutions à venir, ces migrations sont plus importantes. Ces départs collectifs sont des moyens providentiels pour renouveler la population corporelle du globe.
Dans la destruction d'un grand nombre de corps physique, aucun Esprit ne périt ; ils ne font que changer d’environnement et au lieu de partir isolément, ils partent en groupe. Ils sont recueillis par des fratries spirituelles ou postes de secours qui veillent à leur accueil et à leur bien-être dans l’au-delà. Un renouvellement rapide accélère le progrès social. Sans cette impulsion violente, ce progrès ne pourrait se réaliser qu'avec une extrême lenteur. Il convient de noter que pour toutes les grandes calamités qui déciment les populations, elles sont toujours suivies d'une ère de progrès soit d'ordre physique, intellectuel ou moral.

Pourquoi une invasion microbienne ?

J’ai alors demandé si elle est liée à des causes spirituelles ?
- Oui, sauf dans le cas du processus infectieux dont le responsable est l’absence d’hygiène. Les dépressions, qui sont en nous, sont créées par nous-mêmes. Quand nous abusons de nos forces, quand nous corrompons les échanges vitaux du cosmos organique en nous déséquilibrant, quand nous installons des perturbations pour autrui, nous modelons dans nos tissus physio-psychosomatiques, qui constituent notre corps physique, certaines ruptures dans l’harmonie des cellules. Si le dysfonctionnement est constaté, toute la zone affectée par le désajustement devient passible d’invasion microbienne, comme une place assiégée, parce que les sentinelles naturelles n’ont pas les bases nécessaires pour réaliser l’action régénératrice qui leur incombe, elles restent très souvent autour du point lésé et cherchent à limiter sa présence ou à juguler son expansion. »

Cela signifie que nous sommes sensibles à l'invasion microbienne lorsque nous n’arrivons pas à nous adapter face aux épreuves et cela rend difficile la régénération naturelle des cellules. La maladie s’installe, en raison de la disharmonie causée par nos choix conscients ou non, d'hier ou d'aujourd'hui.

Et l’Esprit poursuit : « En général, presque tous les processus pathologiques apparaissent comme des phénomènes secondaires dans les zones de prédisposition aux maladies. Nous transformons notre corps physique par le déséquilibre de nos forces mentales. Cela génère des ruptures ou des points d’interaction entre le périsprit et le corps physique par lesquels s’insinue l’agression microbienne à laquelle nous sommes plus particulièrement sensibles selon la nature de nos dettes karmiques. »

Aussi, les Esprits supérieurs conseillent toujours de se tourner vers la transformation morale pour une vie plus saine : « Le soutien que nous offrons aux autres crée notre propre soutien. C’est la raison pour laquelle, en éliminant en nous l’animalité et l’orgueil, la vanité et la cupidité, la cruauté et l’avarice, et en nous efforçant à nous tourner vers la simplicité et à l’humilité, à la fraternité sans limites et au pardon inconditionnel, les principes de Jésus établissent. Quand ils sont observés, l’immunologie parfaite, dans notre vie intérieure, renforce le pouvoir de notre esprit à l’auto défensive contre tous les éléments destructeurs et dégradants qui nous entourent et nous relie aux possibilités imprescriptibles de l’évolution vers Dieu. »

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.