• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Accueil » Blog » L'art et la danse

L'art et la danse

Publié le 4 août 2021 à 09:28

La danse est un art ancestral. On retrouve des traces de son existence en paléolithique, grâce à des peintures rupestres qui en témoignent. A cette époque là, il s'agissait avant tout d'un acte cérémoniel et rituel : les hommes s'adressaient alors à des puissances supérieures pour conjurer le sort (danse de la pluie), pour se donner du courage (danse de la guerre ou de la chasse) ou pour plus tard pour plaire aux Dieux (Antiquité égyptienne, grecque et romaine). Couplée au chant et à la musique, elle donnait une force supplémentaire qui permettait de se mettre dans un état de transe. Cet acte rituel est devenu un art sous l'Antiquité., car le désir d'esthétique et de communication devient prépondérant. Et les codes de cet art ne cesseront d'évoluer au fil des siècles et des différentes sociétés qui le pratiqueront.

 

L'art : verbe divin au service de l'homme

 

On pourrait raisonnablement se poser la question du pourquoi ce besoin pour l'homme, de pratiquer un art quel qui soit, ce à quoi on me réponds

 

" La relation entre l'art et l'homme tient à sa provenance divine et c'est la raison pour laquelle, à tous les âges de l'humanité, l'homme a désiré manifester cette subtilité suprême de son ontologie spirituelle".

 

C'et un langage que nous pouvons partager en le transmettant mais ce langage sublime, verbe divin, ait atteindre nos corps et nos esprits quand nous le recevons. L'art a donc une importance à jouer dans nos vies et il mérite qu'on étudie son histoire.

 

"Je veux que les humains soient conscients de toute l’importance qu'il faut savoir donner à l'histoire de sa civilisation, l'histoire de ses peurs, l'histoire de sa planète,de la genèse de son esprit manifesté sur la Terre autant qu'il puisse le faire. L'homme doit scruter avec grande attention toutes les manifestations artistiques de l'histoire. La nature humaine a toujours ressenti le besoin de manifester sa pensée à partir de l'expression artistique. Il n'y a pas de différence entre l'homme des cavernes et le peintre et le sculpteur d'aujourd'hui lorsque l'artiste veut témoigner de son temps, c'est-à-dire de sa vie, de ses mœurs, de ses besoins, de ses aspirations, de ses croyances.. Comprendre l'art, c'est comprendre le sens de la vie, c'est comprendre le sens de l'incarnation, c'est comprendre aussi votre présent. La réincarnation vous appelle en vous disant que vous êtes vos propres ancêtres. En étudiant vos ancêtres dans leurs manifestations artistiques, vous ne faites après tout que vous étudier vous-mêmes. Il ne faut pas donner à l'art de valeur hiérarchique. il ne faut pas dire que l'art d'une civilisation est supérieure à l'art d'une autre civilisation. Tous les arts se complètent dans une extraordinaire harmonie. Ils sont à votre service pour que vous puissiez comprendre l'homme".

 

 

De l'art contemporain

 

Malheureusement, l'homme a du mal à comprendre son évolution et nous n'apprécions pas tous l'art de la même façon. Les modèles anciens ont toujours eu du mal à laisser place aux idées nouvelles, et le siècle dernier il n'y a pas échappé si nous lisons le message en avril 1987 par George Pompidou :

 

" Les hommes ont en commun la peur du nouveau, l'angoisse du changement, et le refus de modifier leurs habitudes. L'art n'échappe pas à cette règle conservatrice et se trouve ainsi confiné dans le culte du passé et dans l'incompréhension du présent. Souvenez vous de la bataille d'Hermani et des huées qui accompagnèrent les premières représentations de cette oeuvre admirable de Victor Hugo. Le romantisme était né, Hugo et ses amis ont été considérés comme des auteurs décadents et irrespectueux de la syntaxe classique. Souvenez vous de Charles Beaudelaires et de ses " Fleurs du mal", oeuvre traduite en procès devant les tribunaux. Plus proche du temps présent. N'oublions pas Stravinsky et son "Sacre du printemps" qui fit scandale dans tous les milieux musicaux. N'oublions pas Modiglianii abandonné de tous et réduit à mendier sa nourriture. B'oublions pas les écrivains et poètes surréalistes tels André Breton, Tristan Tzara, Louis Aragon, traités de fous fanatiques et dangereux. Je pense aussi et surtout à Pablo Picasso, exemple même du génie artistique, caricaturé et ridiculisé par un conservatisme artistique entretenu auprès du public. Je veux rendre hommage à Ravel, Cocteau, à Jacques Tati, à tous ceux qui, au début de la seconde moitié de ce siècle, furent eux aussi l'objet de nombreuses attaques au nom du classicisme et de la tradition. Il est temps que les artistes contemporains soient réellement reconnu, comme pour les médiums qui ont autant besoin de fluides.

 

 

 

 

L'appel des artistes

 

 

Ce message me donne envie de remercier tous les artistes, car ils ont compris avant nous notre essence divine et aussi de nous le faire partager, mais aussi parce que leur fonction consiste à nous faire comprendre pendant quelques instants, que la vie, que le monde peut être autre chose, peut être plus beau et qu'il sera certainement un beau jour.

Alors même si nous avons de gros progrès à faire, voici un beau message :

 

"Il faut jouer, il faut peindre, il faut chanter, il faut danser, il faut de la poésie, il faut dépasser son corps, il faut dépasser la matière grise pour avoir ce que l'on est vraiment. Je crois sincèrement que chacun est capable de cela. Je viens vous le souhaiter,; Mesdames et Messieurs, de trouver votre vraie dimension, elle ne demande qu'éclore comme une fleur qui dort à l'intérieur de la poitrine."

 


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.