• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Accueil » Blog » Peut-on parler de l'intelligence des plantes ?

Peut-on parler de l'intelligence des plantes ?

Publié le 3 août 2021 à 09:21

Aujourd'hui de nombreux ouvrages décrivent l'intelligence des plantes, leur comportement et leurs émotions. Les scientifiques démontrent désormais qu'elles communiquent et mémorisent des données, et se défendent, nouant des alliances, peuvent avoir peur et même attaquer.

Un peu d'histoire ...Au début de l'histoire de la Terre et de la vie, pendant plus d'un milliard d'années, l'atome d'oxygène n'existait pas.. Il y a quatre milliards d'années, les bactéries présentent dans l'eau des océans se sont transformées par combinaison moléculaires et sont devenus les premiers êtres vivants, les plantes. En simplifiant, les premières cellules vivantes ont réussi à casser la molécule d'eau et à utiliser l'hydrogène qu'elle contenait.

 

Par fermentation, elles ont transformé les sucres et dégagé une grande quantité de gaz carbonique. La réaction chimique entre l'eau et le gaz ont alors produit de l'oxygène (photosynthèse).Une petite molécule verte que l'on appelle la chlorophylle va prendre le pouvoir en concentrant l'énergie solaire et en rejetant l'oxygène dans l'atmosphère.

 

La colonisation progressive de l'atmosphère par l'oxygène va transformer l'environnement et donner la couleur bleue au ciel. Cette algue bleue microscopique, la cyanobactérie, a changé l'image es continents et le destin de notre planète en transformant son atmosphère.

 

L'oxygène ainsi rejeté a permis l'évolution et l'épanouissement de la vie sur Terre (plantes, animaux), respectant l'équilibre entre les organismes produisant de l'oxygène et ceux qui en consomment.

L'ignorance face aux plantes.

Pour avoir la conscience de la réalité de la vie des plantes qui s'étale sur de très longues durées, nous avons besoin de changer d'échelle de temps. Il suffit pour cela, par exemple, de filmer leur croissance et leur reproduction et de visionner ensuite en accélérer.

C'est cette même échelle temporelle particulière qui va éloigner la plupart d'entre nous de la représentation de l'existence végétale.

La plupart des gens prêtent peu attention aux plantes. Ils les considèrent comme des objets de décoration, des ornements muets et inanimés.

N'oublions pas que les plantes ont fait d'abord leurs apparitions avant les humains (homo-sapiens pas avant 300 milles ans).

Au fil du temps,, de nombreux philosophes comme Platon, Démocrite, ou Feschner et des scientifiques comme Linné ou Darwin, ont soutenu que les plantes étaient aussi dotés de psychisme, d'une intelligence, d'une capacité à voir, écouter, ou sentir et même avoir peur.

 

De la botanique à la neurologie végétale

Aujourd'hui, les scientifiques savent que la différence entre les plantes et les animaux n'est pas qualitative mais quantitative.

Les animaux, l'homme en faisant partie, utilisent la matière et l'énergie produites par la plantes qui, elles-mêmes, exploitent l'énergie solaire pour satisfaire leurs propres besoins. Les animaux dépendant des plantes et les plantes du soleil. Le moteur de la vie, c'est le lien. Toit est lié. Rien ne se suffit à lui-même. Tout est partage, tout est équilibre dans lequel chacun à sa place. Un équilibre subtil, fragile, qui peut être rompu.

De nombreuses études récentes montrent que les plantes sont douées de sensibilité. Elles peuvent aimer, avoir des ennemis, percevoir le danger et connaître l'angoisse..

Le point de vue spirite

Si les esprits parlent de la beauté et de la richesse d'un monde sublime qui vibre d'un feu immatériel, on ne peut pas assimiler le psychisme végétal au psychisme humain.

Le psychisme s'intègre de l'intérieur du monde végétal depuis des millénaires au niveau de la graine selon un rythme différents degrés propres à ce règne.

Le monde végétal évolue, de même que la nature végétale, de même que la nature animale et de même que la nature humaine. Le monde végétal, dans sa totalité, et dans ses différences nombreuses, est traversée par une forme psychique de caractère divin, et par conséquent, évolutif. Le végétal est pris dans une palingenèse particulière qui engage sur lui une indispensable métamorphose au fur et à mesure que le temps passe et que la planète vieillit. Le monde végétal accompagne le monde humain, il a un caractère nutritif mais là ne se limite pas seulement, bien entendu, sa fonction

 

Un lien indispensable existe donc entre l'homme et la nature. Dans notre cadre de vie, que ce soit sur notre lieu de travail ou dans notre habitat, il est important de retrouver un espace végétal ou quelques plantes

.L'équilibre entre les 3 règnes, minéral, végétal et animal, doit être respecté, en réflexion et en connaissance. Les désincarnés craignent l'agression artificielle et malveillante produite par certains individus ne perturbe l'équilibre de la planète et même ne remette en question l'incarnation de l'esprit humain.

Ils restent néanmoins optimistes en raison d'une nouvelle prise de conscience de l'homme et d'une métamorphose possible de la Terre. L'équilibre dépends des relations entre les Esprits qui y sont incarnés et le milieu environnant.

Alors ayons un comportement moral et responsable envers celui-ci et faisons en sorte de toujours maintenir le lien qui nous unit à la nature.

Observez plus souvent le monde végétal et le monde animal. Parlez-leur comme vos frères incarnés. Apportez-leur de la douceur. Donnez-leur de la musique, autant pour vos plantes si elles vous environnent dans votre quotidien qu'aux animaux qui font partie de ce même quotidien. Même si le langage est différent, la pensée est une forme vibratoire qui atteint l'autre. Nous recevons tous les mêmes vibrations, la force amoureuse du divin.


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.