• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Accueil » Blog » Où commence la maltraitance : point de vue spirit

Où commence la maltraitance : point de vue spirit

Publié le 22 juillet 2021 à 09:01

Telle était une question posée à la radio : où commence la maltraitance ?

Je me suis penchée sur le sujet. Les statistiques m'ont interpellés : 80% des parents ont déclaré donner des gifles ou des fessées à leurs enfants. Des actes banalisés mais qui ont des conséquences sur l'enfant. La violence semble engendrer la violence dans la plupart des cas.

 

Voici un poème qui illustre bien ce thème : ( Dorothy Law Nolte 1954)

Chaque enfant apprend par l'exemple

S'il vit entouré de critiques : il apprend à blâmer. S'il vit entouré d'hostilité : il apprend à être agressif. 

S'il vit entouré de moqueries : il apprend à être timide.

S'il vit entouré de honte ; il apprend à se sentir coupable.

S'il vit entouré : il apprend à être patient.

S'il vit entouré d'encouragements : il apprend à agir.

S'il vit entouré d'éloges : il apprend à complimenter

S'il vit entouré de probité : il apprend à être juste.

S'il vit entouré de sécurité : il apprends à faire confiance

S'il vit entouré d'approbation : il apprend à s'accepter.

S'il vit entouré d'amitié : il apprends à aimer la vie.

 

Les enfants sont des personnes que nous avons pu connaître dans des différentes vies et qui ont désiré de poursuivre leur chemin d'évolution auprès de nous. En ce sens, ils sont souvent plus évolués que nous et nous devrions être conscients de cela.

Un esprit un jour m'a délivré ce message "Les enfants deviendront ce que nous avons construits pour eux, les enfants deviendront ce que nous avons enseigné. Leurs esprits si vivants, si vrais et si puissants, dans toutes leurs incarnations sont si fragiles, à la rencontre du monde adulte, à l'intérieur de leur nouvelle vie. Que d'égard devrons nous avoir pour eux ! Que de sagesse, que de prudence et surtout que d'amour pour ces êtres fragiles nouvellement revenus dans les chairs"

 

L'amour reste le maître-mot dans tous les messages reçus. "Aimons les enfants, portant leur propos jusqu'à la hauteur de notre réflexion, acceptons de les entendre"

 

DES ÊTRES RÉINCARNÉS - UNE CONCLUSION EN SOIT

Avant d'éduquer, avant d'instruire, avant de diriger, avant de penser pour l'enfant, ne faut-il pas l'écouter, ne faut il pas tout simplement et naturellement l'aimer. L'esprit revient dans la chair accompagné d'un fardeau de sa vie antérieure. Cette charge psychologique qui l'accompagne, dépasse dans les contextes sociaux et familiaux.

Notre responsabilité est grand dans le rôle que nous avons à jouer auprès des enfants, nous ne devons pas les étouffer, et nous ne devons pas les considérer comme des objets nous devons le savoir les entourer d'un amour intelligent.

Les respecter comme déjà en tant qu'esprit réincarné et ce sera déjà lui donner une chance d'épanouissement, d'évolution, de progression, etc. Il est même important pour les adolescents de leur permettre de trouver un sens à leur chemin de vie, leur trouver la voie.

L'Amour ne doit pas être de façon égoïste, c'est-à-dire pas que pour vous mais pour ce qu'ils sont. L'enfant ne veut qu'une chose en priorité : ETRE AIMER


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.