• Consultations sur RDV
  • Sans complaisance
  • A distance
  • A domicile
Accueil » Blog » La conscience écologique ou la survie de l'humanité en question

La conscience écologique ou la survie de l'humanité en question

Publié le 21 juillet 2021 à 09:01

I) LA GUERRE DE L'HOMME CONTRE LA NATURE ET SON ORIGINE

"l'Homme saccage sa planète et mène une guerre contre la nature, s'il la gagne, il est perdu" -Hubert Reeves- (astrophysicien, militant écologiste

Le genre Homo-sapiens a eu relativement peu d'impact sur la nature (cycles naturels et la vie).

Il n'avait pas cette capacité de destruction suffisante pour impacter le système Terre.

Il s'est en effet produit un basculement dans l'évolution, depuis que la société occidentale a découvert les combustibles fossiles (pétrole, gaz naturel, et charbon) et la mécanique à grande échelle qu'elle pouvait en tirer.

Ce moment de l'histoire prends naissance lors de la révolution industrielle et s'accélère à partir des années 1850.

La fin du 19e et début 20e siècle, est le début des découvertes scientifiques : médecine, progrès, mesures d'hygiènes, essor de l'agriculture en masse qui engendre une augmentation massive de la population.

Il y a un revers de cette expansion humaine lié à notre relative infériorité: égoïsme, avidité et ignorance. Colonisé et manipulé les espaces sur cette Terre sans tenir compte de la vie qu'il y avait et qu'il y a encore heureusement autour de nous.

Pollution, déforestation, destruction des habitats naturels, surémission des gaz à effets de serres ont orchestrés par un système qu'un petit nombre a décidé de créer à son profit et que la majorité des humains subissent plus ou moins consciemment.

Seule une prise de conscience et une action globale pour un changement radical de paradigme (sans technologie, au vert total) pourrait freiner ce désastre et nous sauver. Donc, sans exagération, nous sommes face à un grand défi du siècle, au grand défi de notre histoire : survivre sur la Terre en harmonie totale avec nos semblables vivants et donc avec nous-mêmes.

II) DÉTRUIRE, POLLUER, SACCAGER ET RÉCHAUFFER

J'entends souvent dire, il faut sauver la planète, n'est ce pas un peu contradictoire ? quel est l'ennemi nous ? ou la nature ? Ne serait pas par manque de pudeur dans les mots en faisant croire que l'ennemi est extérieure et non de nous mêmes. un petit peu prétentieux ...Il faut se sauver nous mêmes si nous voulons nous réincarnés de façon sereine.En seulement quelques décennies, nous sommes arrivés à créer collectivement à un système qui exploite et épuise la Terre plus vite qu'elle se régénère.Nous sommes ainsi passés de chasseur cueilleur à pollueurs saccageurs de masse.En effet, la prédation et la pression que nous exerçons sur la nature sont tous simplement intenables. Sur le long et moyen terme, nous allons au crash.Des espèces en voies de disparitions, animales et végétales, sont inquiétant pour notre écosystème.Tout ça à cause des déforestations, polluants (pesticides, ogm, etc), meurtres en masse d'espèce animalière à viande (n'ont même pas eu le temps de vivre une vie avant de les abattre), tout ça pour le profit, l'argent, et le pouvoir. C'est ce qu'on appelle une sixième extinction de masse.Il existe des gens hauts gradés (normalement bien éduqués et enrichit en connaissance) continue à nier le réchauffement climatique et les désastres que ça engendre.Ce que je définirai par le mot CLIMATO-SEPTICISME

Il est prouvé scientifiquement, que si nous continuons à polluer, saccager, détruire, les températures risquent d'augmenter de 6°C minimum ce qui serait une catastrophe sans précédent.Au delà de ce seuil, ce sera l'apocalypse, un point de non-retour.

La conséquence aussi n'est pas que "Terriennes" elle est aussi politicosocial : exacerbés par le changement climatique et de l'épuisement de la fertilité des terres. Autrement dit , si nous ne faisons rien nous entrerons en guerre certaine (d'ici 10 ans tout au plus).Nécessité démocratique , inégalités sociales, urgence écologique sont des symptômes de notre infériorité : si l'un chute tous les autres le suit. Et aucun ne peut indépendamment évoluer de l'autre.

Coronavirus et pollution de l'air: le monde économique joue ...

III) UNE PRISE DE CONSCIENCE POUR AGIR MAINTENANT

Devant ce suicide collectif il y a deux options soit :- on se dit que ce n'est pas de notre faute, notre problème, on regarde sans rien faire et que cela va s arranger par je ne sais quelle croyance à deux balles de saint esprits pour dissimuler notre paresse.- Sortir de notre torpeur et commencer à prendre conscience du monde qui nous entoure et nous apercevoir qu'il y a autre chose que notre quotidien.

Oublions l’égoïsme et luttons ensemble contre le capitalisme qui nous emmène droit à la catastrophe.A nous de changer ce système, et donner l'impulsion, celle de la vie pour contrecarrer cet instinct de mort avec lequel nous flirtons dangereusement.

Réalisons ensemble que le capitalisme est la source de notre infériorité !C'est le monstre inconscient de notre humanité qui puise sa force dans nos faiblesses.Pression sur nos dirigeants collectivement parlant !Rendre obsolète le fait qu'être riche, accaparer les biens est la voie du bonheur !Créons des tribunaux climatiques pour les mettre en justice pour inaction sur l'environnement !

Pollution de l'air : pourquoi ça s'aggrave sur la Côte d'Opale ...

IV) UNE PRISE DE CONSCIENCE DE NOS GESTES

Il n'y a pas de bulle magique, il y a un écosystème, même si notre confort quotidien nous pousserait à dire le contraire.Réfléchissons la provenance de ce que nous achetons (conditions humaines e fabrication, quantités d'émission de CO2 nécessaires, etc) et la destination de ce que nous jetons après usage.Il s'agit là de repenser au delà de soi, à l'inverse de l'égoïsme, et garder cet état d'esprit alerte qui m est sans cesse répéter dans le monde des désincarnés (esprits).Par exemple le plastique, que nous jetons consciemment ou inconsciemment dans la nature, elle détruit la nature végétale, animale. Mais soyez en sur qu'un retour à l'émetteur se fera : un retour de bâton. Non ce n'est pas un karma mais un simple retour à l'envoyeur. Vous retrouverez un jour ce plastique dans votre sel de table qui vous tuera à votre tour.C'est donc une autopunition inconsciente.

V) RECONCILIER L HUMAIN AVEC SA NATURE

Nous représentons 0.01 % de la biomasse de la Terre à savoir le poids total de ce que vit sur Terre.C'est à dire peu mais nous représentons un poids considérables sur la disparitions des espèces : 83% des mammifères et 50% des plantes depuis notre apparition. Entre 1970 et 2014 nous avons décimés 60% des vertébrés sauvages.Nous ne sommes pas un règne supérieur, nous sommes un règne parallèle à d'autres, la Terre n'est pas exclusivement pour nous. Elle est le cocon de nos incarnations. Nous devons changer pour la retrouver encore plus embellies que nos vies antérieures.Le chemin semble très long, je vous l'accorde, quand on voit que beaucoup voit des différences e "races" entre chaque culture; il est vrai que nous ne sommes pas encore sorti de l'auberge.Mais il y a de l'espoir , la prise de conscience est là : des mises en places d'une fois par semaine, un monde sans pollution, des protestation pour des usines polluantes, des centres de tris, des tris sélectifs et tant d'autres...Donc il faut savoir s'adapter, prendre des décisions pour améliorer ce monde qui se détruit.

Nous faisons partie de la nature, nous sommes en harmonie avec elle. Arrêtons nous juste un instant dans notre quotidien métro boulot dodo et contemplons la nature telle qu'elle est et prenons conscience de sa beauté et de son utilité (contre la maladie, de l'air plus respirable, un écosystème plus fleurissant et des nouvelles espèces etc). Ce monde végétal autour de nous, est inclus dans notre ADN à 80%.

RESPECTONS LA ET AGISSONS DE FACON SOLIDAIRE ET D ENTRAIDE !L EGOISME METTONS LE POUR DE BON DE COTE

VI) PETIT APPARTE : LE COVID-19

Sachez que le covid 19 est bien un retour à l'envoyeur : planète déchue, planète en colère, retour à son envoyeur.Du fait de la perte de nombreuses végétations et des déforestations massives et aussi de mises place technologique dangereuse pour l'homme comme la 5G est bien là conséquences de nombreux virus qui deviennent dangereux pour l homme qui au fur à mesure a perdu son immunité des maladies. (causés par certains vaccins, médicaments, trop d'hygiène, etc)

Contemplez la nature pendant ces jours de confinement : elle a pris une couleur spectaculaire, la végétation a augmenté, les oiseaux chantent plus, les animaux sont en circulation libre même en pleine ville, la couleur du ciel devient plus clair !

Alors qui est responsable de cette catastrophe que ce soit environnemental ou virale ??

MON SLOGAN SERA : SAUVONS L HUMAIN !!


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.